Cérémonie de remise des chéques à YENNEGA 26 Septembre 2017
29 septembre, 2017, 16 h 29 min
Classé dans : Non classé

Bonsoir à toutes et à tous. Merci d’être venus aussi nombreux pour cette petite cérémonie.

Je voudrais, tout d’abord, vous parler de l’origine de ce projet et du défi.

Depuis plus de 15 ans, je me suis impliqué dans l’aide aux plus démunis par l’intermédiaire des « Restos du Cœur ». Pour ma 70éme année, je voulais aller plus loin, œuvrer à l’international mais dans ou pour une association à taille humaine.

C’est grâce à la randonnée, par l’intermédiaire de Daniel SEURAT, puis de Nicole et Roger PIERRON, Louisette et Jean-Pierre MARTINET (que je remercie vivement) que j’ai pu rencontrer l’Association YENNEGA. Leurs objectifs, leur façon d’agir, leurs actions m’ont séduit.

Il n’en fallait pas plus, étant amoureux de la montagne, pour élaborer ce projet, alliant défi et engagement, et le mettre en œuvre.

Si celui-ci a été long à murir dans ma tête (d’octobre 2016 à janvier 2017), son élaboration et sa mise en place furent plus rapides. Et que dire de vos engagements ! Rien que d’en parler autours de moi, dans un cercle assez restreint, l’engouement et votre participation ont été immédiats.

Un grand merci à vous, « les généreux donateurs » pour votre engagement et votre confiance à mon égard et à l’association que vous connaissiez depuis quelques années au travers de la randonnée annuelle organisée par ses membres.

L’objectif « dénivelé » est atteint très rapidement. Il a fallu ensuite chercher le tracé exact et définir les étapes possibles afin de cumuler les mètres financés par vos dons.

Ceci réalisé, je me suis préparé physiquement. Un grand merci à Ghislaine pour sa patience, son soutien et de m’avoir permis de m’entraîner pour mettre ma condition au top. Ce ne fut pas inutile, surtout lors des premières étapes.

Merci à mon frère Patrick, qui a tout de suite accepté de m’accompagner dans ce projet « un peu fou » dira-t-il. Merci aussi à Gilles et Jean-Pierre de s’être proposé spontanément pour se joindre à moi, mais qui ont dû déclarer forfait pour cause de blessures.

Si les donateurs se sont montrés très enthousiastes, les partenaires, pour le financement du trek par lui même ont été plus timorés. Je voudrais remercier tout particulièrement Mr CASTRO, directeur du Carrefour Cernay, le seul partenaire à avoir cru en mon engagement. Même mon employeur n’a pas daigné répondre à mon courrier.

L’association YENNEGA s’est très impliquée dans ce projet, non seulement en le diffusant à ses adhérents, mais aussi en participant aux différentes étapes de celui-ci. Merci à Gérald et Jean-Louis de nous avoir accompagnés trois jours et résistés au déluge du 3ème jour. Merci à Anne-Marie, Claudine, Louisette, Christine, Andrée, Ghislaine, Jean-Pierre et Michel de nous avoir rejoints, avec Gérald et Jean Louis, au dernier refuge (la montée n’était pas facile + 900 m) pour nous accompagner dans la dernière étape le lendemain, qui n’était pas la moins éprouvante (- 1418 m et + 447 m).

Je voudrais aussi, même si leur modestie doit en pâtir, remercier l’association YENNEGA, dans son ensemble, de m’avoir permis d’élaborer ce projet. Ce sont de belles personnes. C’est leur dévouement, leur générosité, leur implication qui m’ont donné le désir, la volonté et la force de réaliser ce défi qui je peux vous le dire maintenant, était plus difficile que je ne le pensais. Des passages vertigineux et abrupts, largement dignes du GR20 en Corse (le plus difficile d’Europe) ont nécessité des efforts importants et une prudence accrue. Le peu de randonneurs rencontrés en sont certainement une raison.

Mais la récompense est là. L’objectif est atteint puisque nous avons réalisés 18 440 m de dénivelés (>0 et <0) en 10 jours pleins et parcourus en même temps 160 kms après ~ 60 heures de marche effective.

La séparation du groupe fut difficile. J’avais un sentiment bizarre, à la fois la joie d’avoir réussi ce défi pour l’association et en même temps une sensation de vide pour la suite. Mais nous avons remarché, avec Ghislaine 2 jours après, je devais être en manque !!!

Aujourd’hui, je suis très heureux, fier et en même temps très ému, c’est une première pour moi, de remettre, en votre nom à tous, deux chèques à YENNEGA, l’un de 3.400,00 euros représentant l’ensemble de vos dons, et l’autre de 300,00 euros correspondant à l’aide de l’unique partenaire, comme je m’étais engagé à le faire dans mon projet.

Remise des Chèques.

Parole à la présidente de YENNEGA, Mireille et aussi Anne Marie pour expliquer à quoi cela va servir.

Avant de partager le verre de l’amitié, je vous propose de regarder un diaporama commenté afin de vous faire partager en quelques clics ce fabuleux voyage riche en émotions et répondre à vos questions si besoin.

Encore un grand merci à toutes et à tous.



Récit Trek (suite et fin) Etape 11 et….
10 août, 2017, 16 h 17 min
Classé dans : Non classé

Etape 11 : Jeudi 13 Juillet

Grenairon   -   Plan du Lac

Ce matin, c’est la dernière étape. Lever à 7 h 00 et départ à 8 h 00.

Anne-Marie ne retrouve pas ses chaussures, une personne lui a « empruntées » et laissé les siennes (1/2 pointure d’écart) !

Nous amorçons donc la longue descente pour rejoindre une croix à 1334 m au-dessus de Passy où sont garées 4 voitures.

La descente était difficile pour tout le groupe et j’ai dû tenir la main de Claudine lors de 2 passages délicats.

Nous avons déjà fait – 640 m de descente, mais  nous remontons vers les Mouillettes et les Praz de Commune + 340 m. Les pentes sont parfois raides et le souffle court.

Descente finale vers le Penté Rocher et le Rocher blanc – 350 m.

Enfin nous atteignons le camping du Pelly sous une haie d’honneur.

Encore de l’émotion et quelques larmes.

Le défi est accompli au bénéfice de Yennega. C’EST SUPER.

J’offre une tournée générale. Ils l’ont tous bien méritée.

Leurs encouragements m’ont donné la force et le courage de faire ce périple.

Il ne reste plus qu’à aller rechercher les voitures restées à Passy et de se retrouver tous à l’hôtel Edelweiss de Samoëns pour passer notre dernière soirée ensemble.

D > 0 : 331 m      D < 0 : 340 m    15,6 km

 Vendredi 14 Juillet

A 8 h, tout le monde se retrouve au pdj de l’hôtel Edelweiss. Très copieux !

Puis à 9 h c’est le départ pour Patrick et Andrée vers Valence, Michel et Claudine vers REIMS.

Nous restons à 8 (4 couples) pour faire une petite « marchotte » au site de Sixt Fer à Cheval. Promenade tranquille presque jusqu’au « Bout du monde ».

Je montre le départ de notre périple « assez impressionnant ». Puis nous prendrons tous les 8 un repas spécial « Bikers » au camping du Pelly où nous avions pris un pot hier en fin de descente.

Une visite des tentes pour randonneurs s‘impose puis chacun se retrouve devant la voiture pour le départ.

La séparation est difficile, un sentiment bizarre, à la fois la joie d’avoir réussi ce défi et en même temps le vide pour la suite.

Christine et Jean-Louis prennent la route pour Épernay. Anne-Marie et Gérald prolongeront leur séjour en passant par le Jura –

Louisette et Jean-Pierre passeront encore une soirée avec Ghislaine et Martial aux Gets. Nous assisterons au feu d’artifice. Ils ne partiront que le lendemain matin, samedi 15, pour Chamrousse et nous, nous resterons une semaine aux Gets.



Récit Trek (suite) Etape 9 & 10
10 août, 2017, 15 h 57 min
Classé dans : Non classé

Etape 9 : Mardi 11 Juillet

Petite étape aujourd’hui, compte tenu de celle de la veille et de celle de demain.

Lever à 8 h (ce n’est pas l’habitude), et nous avions prévu le pdj à 8  h 30. Nous prendrons tout notre temps pour faire nos bagages. Nous ne partirons qu’à 10h. Gérald, Jean-Louis, Anne-Marie et Christine nous accompagnent un bout de chemin jusqu’à la bifurcation du site néolithique.

Nous commençons notre ascension, mais peu après midi, le temps se gâte et nous décidons de redescendre à la cabane du Vieux Emosson, non sans avoir pris notre pique-nique à l’abri du vent et des gouttes.

Nous arrivons vers 14 h 00 au site. Nous dormons dans les cabanes, sans doute les cabanes de chantier du barrage qui est devant nous. Pas de douche, ce soir, mais nous n’avons pas trop transpiré.

La cabane est sur un éperon rocheux qu’il faut monter ou descendre pour aller à notre chambrée, où nous serons encore seuls.

Le repas est prévu à 18 h 30. Nous prendrons exceptionnellement un peu de Fendant, c’était notre dernier jour en Suisse !

D >0: 277 m  -   D < 0: 293 m    7,5 km

Etape 10 : Mercredi 12 Juillet

Après une nuit dans les baraques de chantier où nous avons dû faire un feu dans une cuisinière à bois, nous démarrons à 8 h, après un pdj à 7 h 30.

Cela commence par la monté pour arriver au niveau du barrage à 2200 m, puis ce sont des courbes de niveau jusqu’au site préhistorique. Nous y arrivons en 1 h 15 comme cela était mentionné. Sur le site, beaucoup de traces mais difficilement déchiffrables pour des novices comme nous.

Nous sommes à 2400 m. Nous attaquons la montée à flanc de montagne pour aller au col du Vieux puis attaquer la sévère montée du « Cheval Blanc », sommet à 2850 m. Il y a beaucoup de vent et des rafales de plus de 80 km/h nous rendent l’ascension plus difficile et assez périlleuse, surtout que les pentes sont très raides et le tracé un peu aléatoire. Il faut repérer les marques, ce n’est pas facile.

Enfin, nous y sommes et amorçons la descente vers le col du Genévrier. Nous sommes sur la corniche et devons trouver un abri de pierres pour faire la PFS.

Ensuite, descente à travers des pierres et névés pour atteindre le lac du Plan du Buet. Nous y ferons notre pause déjeuner que nous prolongerons car sur la pancarte il était indique Grenairon 1 h 30.

Quelle n’a pas été notre surprise pour la descente vers le refuge. De l’escalade, de la désescalade sans arrêt pour franchir les différentes barrières rocheuses. Des difficultés venues s’ajouter à notre fatigue.

Mais quelle joie quand nous arrivons au-dessus de Grenairon ! Nous apercevons un petit instant, le groupe composé de Claudine/Michel, Anne-Marie/Gérald, Christine/Jean-Louis, Louisette/Jean-Pierre/ Andrée et Ghislaine, venu à notre rencontre.

Puis, comme par magie, nous arrivons ensemble au refuge ! Quelle émotion, les larmes me montent aux yeux et à la gorge ! On s’embrasse tous. Chacun pleure de joie et d’émotion. Le défi est presque réussi, plus qu’une étape.

Après une bonne bière tous ensemble (et pas de douche), nous nous installons dans un dortoir de 12. Nous sommes un peu à l’étroit et la nuit sera entrecoupée. Enfin, c’est la joie de nous retrouver tous ensemble !

Menu et Petit digestif : Verveine ou Sapinette ou Genépi.

Puis une chanson démarre « Boire un petit coup »……..

D >0 : 294 m   D< 0 : 331 m    13,9 km



Récit Trek (suite) Etape 7 & 8
10 août, 2017, 15 h 45 min
Classé dans : Non classé

Etape 7 : Dimanche 9 Juillet

Etape Mex  -  Salanfe  (1950)

Contrairement à ce qui était mentionné sur le descriptif, les dénivelés sont différents.

Dans la nuit, nous avons eu un orage et en se levant à 7 h la pluie est présente avec des bourrasques de vent.

Nous prenons le pdj tranquillement et peu à peu la pluie s’estompe et le ciel se débouche sur le col que nous devons franchir.

Départ à 8 h 15 pour le col de Jorat. Une descente dans le village de Mex nous amène sur un chemin goudronné avec, de temps en temps des bancs, ce qui nous permet Jean-Louis et moi de nous déchausser et d’enlever un petit caillou gênant.

Puis nous abordons la longue côte vers le col ~ 1100 m de montée !

Sur un large chemin forestier d’abord, puis ça se restreint et la pente s’accentue. De grosses pierres sur le chemin nous permet un PFS vers 10 h 30.

C’est reparti pour cette ascension. La pente s’accentue encore pour atteindre le sommet, le col de Jorat où nous retrouvons 2 Suissesses (mère et fille) qui nous avaient doublés dans la montée, mais elles n’avaient pour ainsi dire rien dans le dos et elles sont reparties en courant après nous avoir pris en photo.

Durant toute la montée et jusqu’au sommet, nous avons eu de la pluie et du vent. De ce fait, nous redescendons un peu pour trouver un endroit, sans vent, pour pique-niquer.

Nous prenons notre temps pour manger, prendre des photos et nous reposer. Mais les nuages montent et il est temps de reprendre les sacs et d’aller au refuge (1/2 h de descente). Nous y arrivons en ayant mis la cape à 14 h 30. Il était temps.

Etape 8 : lundi 10 Juillet

Étape Salanfe  -  Emosson

C’est la dernière étape pour Gérald et Jean-Louis avant de nous retrouver mercredi soir à Grenairon. Mais petit avantage, leurs épouses Anne-Marie et Christine vont être au rdv ce soir.

Nous avons mis du temps pour trouver le chemin ! Une 1ère fois sous le barrage et où là nous avons rencontré un apiculteur, éleveur de reines abeilles. Puis une 2ème fois le long du lac ! Total entre 1 h et 1 h 30 de retard sur l’heure de départ. Nous le paierons à l’arrivée.

Dès le départ vers le lac des Ottans, ça grimpe dur jusqu’au col d’Emaney  2462 M ;

Descente impressionnante dans un cirque jusqu’à 2000m. Il nous faut prendre une décision pour le parcours à prendre : soit par le col de Barberine, soit par la ferme d’Emaney où nous verrons des chèvres sur le toit d’une bâtisse.

Nous nous arrêtons là pour casser la croûte (saucisson, formage, thon à la provençale), nous reprenons notre chemin ;

Direction le lac de Blantsin. Ça grimpe et pour arriver au col de Fenestral c’est de la varappe. Nous avons souvent besoin de nos mains, les bâtons sont inutiles. Arrivés au col, Gérald et Jean-Louis sont impressionnés de la descente par un petit chemin en zigzag jusqu’à la ferme de Fenestral.

Depuis le début du parcours, nous avons mis et retiré plusieurs fois les habits de pluie. Arrivés à Fenestral et en remontant vers le barrage d’Emosson, cela va être une autre histoire. L’orage nous tombe dessus avec une grande violence. Pluie, grêle et vent très fort nous font parfois tenir un équilibre précaire.

Enfin, nous arrivons sous une pluie diluvienne au restaurant du barrage d’Emosson où Anne-Marie et Christine commençaient à s’inquiéter, même si nous avions prévenu que notre arrivée serait tardive. 19 h 30 !! alors que nous étions partis vers 8 h 00.

Après une douche bien chaude et une bonne bière, repas copieux.

Nous serons seuls (enfin 6) au restaurant d’Emosson et nous pouvons ainsi choisir nos chambres, nous les avons toutes pour nous !! Cela évitera d’entendre ronfler. (6 pour 60 places).



Récit Trek (suite) Etape 5 & 6
10 août, 2017, 15 h 06 min
Classé dans : Non classé

Etape 5 : Vendredi 7 Juillet

Etape Bonavau – Chindonne      D > 0 : 943 m  -  D < 0 : 876 m   et  22,06 km

Avant de partir, Méline nous offre un petit souvenir du refuge de Bonavau : un couteau suisse !!

Nous commençons par une descente pour arriver au pont suspendu afin de traverser le torrent. Puis une montée jusqu’au lac d’Antène. Nous y ferons une « PFS »(pour les non initiés : Pause Fruits Secs) et ferons le plein d’eau.

Patrick prendra un bain de pieds, puis c’est reparti pour une montée et une descente, on alterne !

Une petite chute sans gravité : après avoir pris une photo j’ai trébuché sur une pierre et je me suis retrouvé par terre. Par contre, un de mes bâtons est parti dans le ravin. Il a fallu sortir la corde, s’attacher et récupérer le bâton. Puis c’est reparti avec nos photos du pont.

Nous mangeons au « col de soi » assis sur un banc avec une magnifique vue sur les dents du midi, les dents blanches et on aperçoit au loin du col du cou où nous étions passés la veille.

Nous faisons le tour du col et ensuite chemin en sous bois. Ca monté, ça descend, on n’en finit pas. C’est long, long, nous ferons plus de 22 km. On apercevra aussi le lac Léman, Super.

Nous arrivons vers 17 h au refuge où Gérald et Jean-Louis nous attendaient.

C’est super de les retrouver, cela nous redonne du courage pour la suite.

Une bonne bière, une bonne douche et un bon repas avec, au menu :

Etape 6 : Samedi 8 Juillet

Étape: Chindonne   -   Mex

Petite étape de transition, qui fait quand même partie intégrante du tour des dents du Midi.

Un petit échauffement pour nos 2 compères venus nous rejoindre et pour nous étape courte, sans trop de dénivelé.

Bilan : D > 0: 253 m  -  D < 0 : 697 m   et  12.53 km, le tout en 4 h 26 de marche.

Encore une belle journée avec des sentiers en sous bois.

En partant à 8 h 15, nous avons pu assister au décollage de l’hélico de transport de marchandises qui partait de Chindonne.

A travers prairies et sous bois, le sentier descend dans le creux du vallon pour traverser plusieurs torrents venant des glaciers des dents du Midi.

Gérald, qui n’est pas encore « chaud », s’est assis 2 fois durant cette matinée.

Après avoir fait la PFS au bord du torrent, nous avons attaqué la grande montée dans les bois. Nous y prendrons notre repas quotidien. Aujourd’hui nos deux compagnons nous ont apporté des fruits et des salades en conserve que Jean-Louis a eu du mal à ouvrir. Mais avec un couteau suisse, on arrive à tout !

Puis nous reprenons notre bonhomme de chemin pour arriver à 14 h à l’auberge d’Armailli.

Une pression, une douche et une lessive nous requinquent.

Attention, la météo se gâte un peu et quelques coups de tonnerre résonnent dans la vallée, mais pas de pluie.



Récit Trek (suite) Etapes 3 & 4
10 août, 2017, 14 h 36 min
Classé dans : Non classé

Etape 3 : Mercredi 5 Juillet

Départ à 8 h du refuge du Folly après un petit déjeuner avec café/pain/beurre/confiture/jus de fruits/fromage blanc et céréales. C’était « copieux », mais nous allons en avoir besoin, car nous allons monter toute la matinée et déjeuner au col de la pointe droite.

De là nous ferons des photos du lac de Vogealle avec en fond les glaciers du massif du Ruan.

Dans la montée de la pointe, nous ferons de la varappe !! les mains sont utiles, pas les bâtons.

Nous pique-niquons (même menu tous les jours : pain/saucisson/fromage) et redescendons un peu à travers un névé puis remontée dans un pierrier et une pente ~ 45 % pour atteindre le pas du Taureau .

De l’autre côté, même punition au début, puis des câbles pour descendre en désescalade ! ~ 100 à 200 m puis à nouveau pierrier et névé où je ferais même une petite glissade sur les fesses (involontaire, bien sûr !!).

Nous atteignons la pointe de la Golette et enfin redescendons jusqu’au col de Bostan. De là photos sur les dents blanches occidentales et une autre sur ce que nous supposons être les dents de Bonavau (mais ce sont les dents du midi). Nous vérifierons cela demain puisque nous couchons au refuge de Bonavau.

La descente pour atteindre le refuge de Bostan n’est pas trop difficile. (D > 530 m). Avant d’y arriver, une pause au lac des Verdets où Patrick prendra un bain de pieds dans une eau pas trop froide.

Arrivée au refuge de Bostan, Marie nous accueille et nous place dans une petite chambrée où nous ne serons que tous les deux !! Super, pas de ronfleur !

De la terrasse du refuge, nous voyons une marmotte à 50 m.

Etape 4 : Jeudi 5 Juillet

Étape refuge de Bostan Bonavau (Suisse) en passant par le col de la Golese, à côté du chalet de Chardonnière, puis le col du Cou (frontière Franco-suisse), Croix d’Incrène, cantines de Barme et des dents blanches avant d’arriver à Bonavau par le signal de Bonavau.

Étape moins technique que la veille, mais des kms et du dénivelé. (+ 941 m  – 1205 m et 17,19 km).

Nous partons à 8 h, comme d’habitude, pour aller au col de la Golese, petite montée puis descente vers le col sur des chemins forestiers carrossables.

Après avoir passé Chardonnière, nous attaquons la montée au col du Cou. Pourquoi « Cou » : parce qu’avant les montagnards de la région (France et Suisse) s’appelaient des « cousins », d’où le nom du col. Montée assez raide, mais une bonne partie du trajet est dans les sous-bois.

Du col, nous avons un superbe panorama sur les dents du midi et les dents blanches.

Descente vers la cantine de Barme, mais nous ferons avant la pause casse-croute à la Croix d’Incrène. Descente d’environ 2 h, pour arriver au-dessus de Bonavau.

Un banc nous attend avant de descendre vers le refuge. De ce point, superbe point de vue sur les glaciers du Ruan, ainsi que le glacier et la passerelle que nous emprunterons demain matin.

Demain étape plus longue, donc lever à 6 h 30, Pdj à 6 h 45 et départ à 7 h 15, direction Chindonne où nous retrouverons Gérald et Jean-Louis.



Récit du Trek Massif du Ruan – Dents Blanches – Dents du Midi (Etapes 1 & 2)
8 août, 2017, 14 h 55 min
Classé dans : Non classé

Départ :

En ce dimanche 2 juillet, le rendez-vous est fixé à Epernay sur la grand place avec Louisette et Jean-Pierre qui partent à Chamrousse pour quelques jours et ont la gentillesse de m’emmener chez eux, dans leur appartement.

J’ai un peu la boule au ventre depuis hier, c’est la première fois que cela m’arrive avant un trek. C’est sans doute l’enjeu !DSC_0002

Départ sous la pluie jusqu’à Dijon. Puis arrêt vers 13H20, dans un petit restaurant, hors autoroute, chez « Bobosse », pour un excellent déjeuner. Je retiens l’adresse pour y emmener Ghislaine un de ces jours.

Arrivée à Chamrousse vers 17H avec une température de 10°c et du brouillard.

Le soir, petit resto à nouveau, avec des ravioles aux cèpes et une tarte aux myrtilles. Couché à 22H30, je m’endors comme une masse !

Etape 1 : lundi 3 Juillet

Après un petit déjeuner (pain frais + croissant), Andrée et Patrick arrivent à 9 h 15. On charge le sac, puis on reprend un café préparé par Louisette.

Départ à 9 h 35 pour arriver sur place au plan du lac vers 12 h 30 à Sixt Fer à Cheval.

Repas frugal avant de charger les sacs sur le dos.

Départ à 13 h 15 pour attaquer les choses sérieuses. J’ai toujours la boule au ventre.

½ h d’échauffement le long du Giffre et la grimpette arrive. Dure-dure ! Patrick a eu un petit malaise sans doute dû à la chaleur et une mauvaise digestion, avant d’arriver au chalet du Boret.

Quelques photos dans la montée et arrivée au chalet. La boule a disparu avec l’effort. Puis montée vers la Vogealle dans les prairies et ensuite les cailloux.

Nous apercevons un bouquetin le long de la paroi rocheuse, mais impossible de le prendre en photo, trop furtif. La montée est un peu moins raide qu’au début.

Après quelques arrêts pour prendre des photos et aussi du repos, nous arrivons au refuge de la Vogealle vers 17 h 30. Bel accueil, dortoir de 8 places, mais difficile de prendre une douche chaude, il n’y en a qu’une seule en service sur les 5.

Après la douche, une bonne bière pression et repas à 19 h. Coucher à 21 h.

Étape: Plan du Lac – Boret – Refuge de Vogealle : D > 0: 1005 m  -  D <0: 24 m  -  9,09 km

Etape 2 : Mardi 4 Juillet

Lever 7 h après une bonne nuit réparatrice.

Petit déjeuner copieux avec jus de fruits/Café/Pain/Beurre et confiture.

Départ 8 h 00 vers le lac de Vogealle. Temps superbe pour attaquer la 1ère montée assez raide avant de redescendre vers le lac de la Vogealle.  Nous ferons le tour de ce lac pour remonter au point de bifurcation et aller vers le refuge du Folly par le Col des Chambres et le lac des Chambres encore gelé par endroit.

Puis nous attaquons une sévère montée jusqu’au pas de l’ours à 2115 m. En partant de 1957 m, nous apercevons de loin un chamoix et un joli bouquet de fleurs.

A partir de là, beaucoup de névés avant d’atteindre le lac des chambres.

Puis une montée avec câble de sécurité pour arriver au-dessus du lac.

Ensuite longue descente assez pentue dans les cailloux. Difficile pour les jambes, mais quelques fleurs nous égayent le parcours avant d’arriver au refuge du Folly à 1558 m.

Nous serons 5 dans une chambrée de 12 personnes.

Arrivée vers 16 h. Accueil très sympa de Charlotte, la responsable.

Une bonne bière puis une douche nous font du bien.

Étape Refuge de Vogealle – Refuge du Folly : D >0: 597 m  -  D <0: 895 m  -  14,15 km



Le Retour
24 juillet, 2017, 10 h 55 min
Classé dans : Présentation

Bonjour à toutes et à tous,

Après quelques jours de repos, je suis de retour à Reims.

Quelques mots sur le trek :

Ce fut un défi et une épreuve en même temps. Le parcours n’était pas facile et il fallait être un randonneur confirmé et initié à la montagne dans toute sa splendeur (varappe, la verticalité, le vide…).

Vos encouragements m’ont porté tout au long du périple et m’ont donné le courage et la volonté nécessaire pour réussir. CA C’EST FAIT !! Comme dirait  quelqu’un que je connais bien.

De splendides paysages de montagne ont agrémenté le parcours. Merci à Gérald et Jean-Louis qui nous ont rejoints, mon frère et moi, à CHINDONNE pour 3 étapes et à Ghislaine, Andrée, Louisette, Claudine, Anne Marie, Christine, Jean Pierre, Michel, Gérald et Jean Louis qui nous ont rejoints au refuge de GRENAIRON (après une montée de plus de 800 m) pour faire la dernière étape tous ensemble. Une grande descente de 1400 m et 450 m de montée.

Pour mon frère et moi, nous avons réalisé le parcours en 10 jours pleins et fait 18 430 m de dénivelés positifs et négatifs. En effet la descente est souvent plus difficile que la montée et laisse souvent plus de traces.

Dans un prochain article vous aurez plus de détails sur les différentes journées, ainsi que quelques photos.

Amitiés à tous les lecteurs

Martial

 



L’approche du départ
28 juin, 2017, 18 h 11 min
Classé dans : Non classé

Bonsoir à toutes et à tous,

L’heure fatidique approche et la fièvre monte !

Plus que quelques jours avant de se rendre au lieu du départ (le plan du lac du site de Sixt Fer à Cheval).

Un dernier entraînement était prévu ce matin avec Gérald et Jean-Louis (qui me rejoindront sur le parcours pour 3 étapes), mais la pluie s’est invitée et en remplacement un peu de vélo d’intérieur pour les cuisses !!

Toutes les affaires à emporter sont prêtes et sont emballées dans des sacs plastiques (risque de pluie oblige). Le sac à dos n’est pas encore chargé, mais cela ne va pas tarder (je vous donnerais le poids plus tard)

Les chaussures ont été protégées ce matin pour une deuxième couche spécifique au gore tex.

Je reçois des messages d’encouragements et je vous en remercie toutes et tous. Je ne peux que réussir avec tous vos soutiens.

Merci encore pour votre confiance et votre aide pour les filles Burkinabées.

Amicalement.

Martial



Les Etapes du TREK
19 mai, 2017, 17 h 07 min
Classé dans : Présentation

PROGRAMME

Lundi 3 Juillet Apm : site Six Fer à Cheval -> Refuge de la Vogealle 4H

Mardi 4 Juillet : Refuge de la Vogealle -> Refuge de Folly 5H

Mercredi 5 Juillet : Refuge de Folly -> Refuge de Bostan 6H

Jeudi 6 Juillet : Refuge de Bostan -> Refuge de Bonanvau 6H

Vendredi 7 Juillet : Refuge de Bonavau -> Auberge de Chindonne 7H

Samedi 8 Juillet : Auberge de Chindonne -> Auberge de l’Armailli 5H

Dimanche 9 Juillet : Auberge de l’Armailli -> Auberge de Salanfe 4H + Montée au refuge des Dents du Midi 5H (A+R)

Lundi 10 Juillet : Auberge de Salanfe -> Restaurant Emosson 8H

Mardi 11 Juillet : Restaurant Emosson -> Cabane du Vieux Emosson 5H

Mercredi 12 Juillet : Cabane du Vieux Emosson -> Refuge de Grenairon 7H30

Jeudi 13 Juillet Matin: Refuge de Grenairon -> Site Sixt Fer à Cheval 5H

Jeudi 13 juillet APM : Site Sixt Fer à Cheval -> Bout du Monde 3H

Voilà le défi sera accompli dans sa totalité après 10 jours et ~60 heures de marche. (Le temps mentionné pour chaque étape est un temps de marche effectif, sans compter les arrêts)



Descriptif du parcours du Trek
19 mai, 2017, 16 h 44 min
Classé dans : Présentation

Le parcours prévu est un mix de trois tours :

- Le Tour du massif du Ruan

- Le Tour des Dents Blanches

- Le Tour des Dents du Midi.

Le départ se situe sur le site de Six Fer à Cheval (comme indiqué sur la photo du Tour du Ruan) et se dirige vers le refuge de la Vogealle pour emprunter le Tour des Dents Blanches jusqu’au refuge de Bonavau. Juste après ce refuge, bifurcation sur le Tour des Dents du Midi, jusqu’à l’Auberge de Salanfe et de là je rattrape le Tour du Ruan pour regagner le point de départ en passant par le refuge de Grenairon.

Le départ aura lieu le Lundi 3 Juillet vers 13H et le retour le Jeudi 13 juillet vers 12H30.



Remerciements / Infos
4 mai, 2017, 20 h 36 min
Classé dans : Présentation

Bonsoir à Toutes et à Tous,

Je voudrais, chers donateurs, vous remercier très chaleureusement pour vos dons. A ce jour, vous êtes arrivés à financer pratiquement 9000 m de dénivelés positifs. C’est remarquable et il va falloir que j’assume !!!

Vos encouragements me portent littéralement et me donnent des ailes.

Un très grand merci sincère, l’amitié est  un moteur pour vaincre les épreuves. Et comme dit Gandhi : »la force ne vient pas des capacités physiques, elle vient d’une indomptable volonté ».

Le circuit est finalisé et les gîtes sont réservés pour ce parcours qui aura lieu du lundi 3 juillet au mercredi 12 juillet 2017.

Je vous informerais de la suite très prochainement

Martial



Les Contreparties de Votre Engagement
17 mars, 2017, 11 h 33 min
Classé dans : Présentation

La contrepartie de votre engagement:

- Pour 5 € ou plus: mes remerciements par Mail.

- Pour 10 € ou plus: précédent + le sourire d’une enfant.

- Pour 25 € ou plus: précédent + Accès au reportage photos du trek.

- Pour 50 € ou plus: précédent + remerciements personnalisés par les enfants concernés.

- Pour 100 € ou plus: précédent + cadeau traditionnel du Burkina Faso.

Il est important de noter que l’ensemble des sommes réunies ira intégralement et directement à l’association Yennega. Et vous recevrez en retour un reçu fiscal.



Adresses Utiles
17 mars, 2017, 11 h 31 min
Classé dans : Présentation

YENNEGA : Association, en place depuis 14 ans, gérant plus de 100 filleuls à ce jour.

Site internet (en cours de renouveau) actif : http://www.yennega.org

Mon adresse : martial D’HORDAIN 3 rue Léon Tixier 51100 REIMS 06 86 89 83 03 et mon Mail : martial.dhordain@numericable.fr

Mon Blog : (http://martialburkina2017.unblog.fr



Bulletin de Participation
14 mars, 2017, 13 h 19 min
Classé dans : Présentation

Coupon détachable à joindre à votre participation (Un reçu fiscal vous sera envoyé)

A envoyer à Martial D’HORDAIN 3 rue Léon Tixier 51100 REIMS

 Je soutiens le projet de Martial et l’Association Yennega

Montant de ma participation :…………………………………€ par chèque à l’ordre de YENNEGA à envoyer à Martial D’HORDAIN 3 rue Léon TIXIER 51100 REIMS

Mes Coordonnées :

NOM :……………………………………….. Prénom :………………………………

Adresse :………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Téléphone :………………………………Mail :………………………………………………………

Date et Signature :

Commentaires fermés


Présentation du Projet
9 mars, 2017, 11 h 10 min
Classé dans : Présentation

Projet Humanitaire Martial-Burkina-2017

Le projet que je vais vous présenter a pour but de réunir des fonds afin de permettre l’éducation et la formation de jeunes filles ou femmes dans deux villages du Burkina Faso (19.5 millions d’habitants) MEGUET et TAMBAGA situés à l’est d’OUAGADOUGOU, la capitale, avec l’aide de l’association YENNEGA, reconnue d’utilité publique.

Chaque enfant devrait pouvoir aller à l’école et notamment les filles.

Car elles feront que l’Afrique changera.

APPRENDRE C’EST GRANDIR

 

En effet, faute de moyens financiers dans les familles, ce sont les filles qui sont exclues du système scolaire (au bénéfice des garçons) pour être mariées et donc ne plus être à charge.

Mes objectifs :

-       Collecter des fonds, à hauteur de 2000 € (à minima) et les transmettre à l’association citée ci-dessus pour les actions qu’elle assure. (voir liste page 2)

-       Réaliser un circuit de randonnée pédestre (ou trek).

Comment les atteindre:

Grâce à ma passion pour la randonnée en montagne, je compte réaliser, dans les Alpes, le tour du « Ruan » agrémenté du tour des « Dents Blanches » et du tour des « Dents du Midi » en fonction des dénivelés positifs que vous aurez bien voulu financer. Les sommes réunies seront toujours très utiles ! Car, en plus des frais de scolarité et de cantine (qui assure pour l’enfant un minimum d’un repas par jour), il faut aussi veiller à l’équipement informatique et pour le village de Tambaga à l’alimentation électrique de ces équipements.

J’ai besoin de votre soutien pour ce projet exceptionnel.

Comment participer :

La participation minimum est de 3 Euros pour 10 m de dénivelé positif. (Chèque à l’ordre de YENNEGA à envoyer chez moi (voir adresses utiles) accompagné du coupon page 4). Plus vous serez nombreux à m’aider, plus les moyens mis à disposition pour l’éducation des jeunes filles Burkinabées seront importants.

La contrepartie de votre engagement:

- Pour 5 € ou plus: mes remerciements par Mail.

- Pour 10 € ou plus: précédent + le sourire d’une enfant.

- Pour 25 € ou plus: précédent + Accès au reportage photos du trek.

- Pour 50 € ou plus: précédent + remerciements personnalisés par les enfants concernés.

- Pour 100 € ou plus: précédent + cadeau traditionnel du Burkina Faso.

Il est important de noter que l’ensemble des sommes réunies ira intégralement et directement à l’association Yennega. Et vous recevrez en retour un reçu fiscal.

Les actions de l’association YENNEGA et leur coût:

-       Parrainage de filleules : 47 € par an et par filleule, plus 13 € par an pour la certitude d’un repas par jour pour chacune,

-       Installation d’Internet pour les filleules et les correspondants locaux de l’association afin de faciliter les relations,

-       Étendre la distribution de lampes solaires à nos filleules, (coût 23 € par lampe)

-       Mettre en place une structure d’apprentissage pour celles qui ne souhaitent pas poursuivre leurs études et leur donner un métier. (en cours d’élaboration)

Le Circuit de Randonnée ou Trek :

Le Tour du Ruan, à lui seul, a pour dénivelé positif ~6000 m. Quand on l’agrémente du Tour des dents Blanches et du Tour des Dents du midi, nous arrivons à environ 10 000m. Je compte réaliser ce parcours en 10 jours, ce qui représente 1000 m de dénivelé positif et entre 6 à 7 heures de marche effective par jour.

Qui suis-je ?

Je suis retraité, très impliqué dans l’aide aux personnes démunies au travers des Restos du Cœur. Je suis dans ma 70éme année et l’idée de ce projet m’est venue très simplement. Vous voyez que le chiffre 7 est important pour moi cette année : né en 1947, 70 ans en 2017…J’avais envie d’être encore plus utile, mais à l’international en m’engageant dans une association à taille humaine. Grâce à la randonnée, j’ai rencontré l’association YENNEGA. Leurs objectifs, leur façon d’agir, les contrôles mis en place, les correspondants locaux sur place m’ont séduit. Il n’en fallait pas plus, pour un amoureux de la montagne et des grands espaces, pour élaborer et mettre en œuvre ce projet. Cela nécessite, bien sûr une préparation aussi bien technique que physique.

Mise en Œuvre :

C’est au mois de juin ou juillet (le 7éme mois) 2017 que je compte réaliser ce trek, en fonction des conditions climatiques et des disponibilités des refuges.

Budget spécifique Trek :

Voyages dans les Alpes aller–retour : ~ 150 €

Hébergement en demi pension dans les refuges : ~ 600 €

Nourriture : ~ 100 €

Équipement spécifique pour le trek : ~ 150 €

Au total ~1000 €. Je financerais par moi-même ces dépenses. Si par bonheur je trouve d’autres moyens de financement (partenaires à rechercher : décathlon, As Adventure, Club Alpin Français, Opérateur téléphonique, Fnac, ENGIE et ENEDIS etc.……), je m’engage à reverser à l’association les sommes équivalentes.

Communication et Publicité : Presse régionale et Radio France Bleu, Diffusion par mail et par le bouche à oreille

Les Adresses Utiles :

YENNEGA : Association, en place depuis 14 ans, gérant plus de 100 filleules à ce jour. Site internet (en cours de renovation) actif : http://www.yennega.org

Mon adresse : martial D’HORDAIN 3 rue Léon Tixier 51100 REIMS 06 86 89 83 03 et mon Mail : martial.dhordain@numericable.fr

Mon Blog : http://martialburkina2017.unblog.fr (en cours de création)

Je compte sur vous, chers contributeurs, pour PARTAGER ce lien avec vos contacts, votre entourage et vos proches afin de rendre ce projet possible et surtout aider les jeunes filles Burkinabées.

 

Un grand MERCI à TOUTES et à TOUS pour votre aide et votre soutien dans ce projet un peu fou, mais tellement motivant.

Coupon à joindre à votre participation (Un reçu fiscal vous sera envoyé)

 

Je soutiens le projet de Martial pour l’Association Yennega

Montant de ma participation :…………………€ par chèque à l’ordre de YENNEGA

Mes Coordonnées :   NOM :……………………………………….. Prénom :………………………………   Adresse :………………………………………………………………………………………………… …………………………………………………………………………………………………………… Téléphone :……………………………… Mail :……………………………………………………………………………………………………

Date et Signature :

Martial

Martial



Bonjour tout le monde !
6 mars, 2017, 15 h 59 min
Classé dans : Présentation

Bienvenue sur mon blog: martialburkina2017.unblog.fr 

Si vous êtes là, c’est que vous vous intéressez à mon projet et je vous en remercie.

J’espère que celui-ci vous convaincra de me soutenir et de soutenir les actions de l’association Yennega pour laquelle je propose cette aventure.

J’ai besoin de votre soutien pour un projet exceptionnel

Consultez les articles et si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter par Mail ou téléphone.


Amap Aubenas |
Le blog participatif du mou... |
Picaflores |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SPA de Savoie
| Le pari de Lacan
| Harmfulliberty